Il existe de nombreux types d’impression textile.

Il est essentiel de les connaître si vous faites partie de l’univers de la personnalisation.

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir les différents types d’impression sur textiles les plus répandues.

Le Flex et le Flock

 

Commençons par la plus simple des techniques, l’impression numérique directe avec du FLEX ou du FLOCK, appelé plus couramment « Flocage ». De quoi avons-nous besoin pour réaliser une impression en flex ou flock ? Un logo, un plotter de découpe et une presse à chaud.

Les logos seront dans un premier temps numérisé et vectorisé, il faudra veiller à ce que tout ce qui apparaît à l’écran pourra être découper correctement. C’est-à-dire que traits fins soient suffisamment épais, que les petits éléments ne soient pas trop petits.

Le flex est un type de plastique lisse, brillant ou mat, prévu pour être imprimé sur différents types de textiles. Le flock est similaire au flex sauf que celui-ci aura un aspect de velours.

 

Cette technique d’impression permet de faire toutes sortes de logos monochrome. Dans certains cas, grâce à une technique de superposition, vous pourrez combiner différentes couleurs de flex et réaliser des logos bi/tricolores sans problème.

 

Dans la même catégorie, on trouve le « Flex imprimé », à l’aide d’une imprimante, prévue à cet effet, vous imprimez directement un logo, une photo ou autre, généralement en quadrichromie, sur le flex blanc imprimable. Ensuite, il faudra imprimer votre réalisation à l’aide d’une feuille de transfert.

 

Retrouvez des exemples d’impressions sur notre page impressions !

la sublimation

 

La sublimation qu’est-ce que c’est ? C’est l’appellation scientifique du passage de l’état solide à l’état gazeux. Pourquoi utiliser ce mot dans le domaine de l’impression ? Les encres de sublimation sont comme les « Toners » d’impressions sur papier, elles sont composées de petits cristaux d’encre qui sont transformés en gaz (grâce à la chaleur de la presse) et transférés dans le textile.

 

Il existe deux types d’encres pour imprimer en sublimation, une encre dédié au coton et l’autre au polyester et les autres supports que le textile.

Tout d’abord, les encres coton sont prévues pour imprimer sur du textiles clairs en coton uniquement. Vous devez imprimer directement sur une feuille de sublimation. Si vous vous essayez à la sublimation, il ne faudra pas s’inquiéter du rendu des couleurs. En effet, les couleurs prendront leurs teintes réelles pendant la sublimation.

Ensuite, les autres encres sont utilisées pour de la personnalisation sur une gamme plus larges de produits. Vous pourrez imprimer sur des textiles en polyester, sur des mugs, des tapis de souris, des coques de téléphone, des petits panneaux, et bien d’autres.

 La sérigraphie directe

 

La sérigraphie est un système d’impression un peu plus complexe et prévu pour de la plus grosse quantité et qui demande une infrastructure importante. Vous n’utiliserez pas cette technique pour imprimé 100 t-shirts, mais plutôt pour en faire 500.

 

Vous devrez décomposer votre impression par couleur. Chaque couleur sera dessinée sur un cadre, cadre qui possède un tamis extrêmement fin qui laissera passer l’encre à l’endroit prévu.

 

Par la suite, les textiles passeront par une grande machine, qui ressemble à grande pieuvre, où les couleurs seront imprimées une à une et à chaque fois « flashée » aux UV’s afin d’être fixée dans le tissu. Lorsqu’ils sont imprimés, les vêtements passent au four pour que l’encre sèche correctement.

 

Vous comprenez donc pourquoi vous n’utiliserez pas de la sérigraphie pour des petites quantités. C’est un procédé rentable pour les très grosses quantités.

 

Le transfert sérigraphique  

 

Ce procédé fonctionne presque de la même manière que la sérigraphie directe mais le transfert sera quant à lui imprimé sur une feuille de papier servant de transfert. Cette technique est utilisée également pour des plus grandes quantités mais beaucoup moins importantes que la sérigraphie. Vous pourrez l’utiliser à partir d’une vingtaine de pièces.

 

Il existe des formats différents d’impressions allant de A8 à A3. Ce qui permet de prévoir de nombreux types d’impressions. Vous pouvez regrouper, par exemple, toutes les impressions d’un t-shirt (cœur-dos-manche) sur une seule feuille de transfert.

 

Une subtilité à prendre en compte avec le transfert sérigraphique est la température et le temps d’impressions qui varieront selon la composition du textile que vous imprimerez.

 

La personnalisation et l’impression est un univers qui n’a que pour limite votre imagination. Nous espérons que cet article aura répondu à certaines de vos questions. Il existe encore d’autres techniques d’impression, ici, nous vous avons présenté les plus répandues.

Dans ce domaine, il est essentiel de retenir que : « Tout est imprimable ! »

Vous désirez imprimer du textile ? Faites appel à nous !

Share This